Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Conseils citoyens : la démocratie “réinventée”

sep article

FOCUS – La nouvelle majorité à Grenoble n’a cessé de la décrier pendant la dernière campagne : la participation citoyenne “façon Destot” a fait son temps. Les élus de la gauche et des écologistes viennent ainsi de se fixer un objectif pour le moins ambitieux : “réinventer la démocratie locale” au travers de conseils citoyens.

 
 
 

 

Pascal Clouaire, le 22 février 2014. © Guillaume Rantet - placegrenet.fr

Pascal Clouaire, le 22 février 2014.     © Guillaume Rantet – placegrenet.fr

La démocratie locale est morte. Vive la démocratie locale ! A l’occasion de l’annonce du lancement prochain d’Assises citoyennes, ce lundi, Pascal Clouaire, adjoint à la Démocratie locale, a donné le ton : « Nous voulons passer d’une logique de citadelle à une logique de cité ! »
 
Et ce dernier de préciser le changement qui s’amorce : « Notre but est de sortir de la logique de contre-pouvoir de résistance, dans laquelle un certain nombre d’entre nous étions pendant la campagne des municipales, au profit d’une logique de participation et de réparation des pouvoirs. » En clair, « passer de la confrontation à l’intelligence collective », comme l’a résumé Antoine Back, conseiller municipal délégué au secteur 2.
 
Une révolution à laquelle sont conviés tous les Grenoblois, à commencer par ceux peu coutumiers des démarches participatives. « Nous souhaitons construire ce projet avec les citoyens grenoblois qui sont le plus éloignés des dispositifs de participation, afin de garantir un cadre d’égalité politique entre tous », affirme ainsi Pascal Clouaire.
 
Tous… y compris les résidents étrangers, via le conseil consultatif des résidents étrangers grenoblois, alors même que Grenoble vient tout juste d’être nommée à la présidence du Conseil français de la citoyenneté résidence (CoFraCiR), pour une durée de deux ans.
 
 
 

Co-construction des conseils citoyens

 
 
 
Au cœur de ce renouveau de la démocratie locale, la mise en place de quatre conseils de citoyens indépendants d’ici la mi-2015. Des conseils dont les prérogatives et l’organisation restent encore à définir. Et pour cause : les citoyens eux-mêmes sont appelés à co-construire ce nouvel outil, comme le précise Pascal Clouaire.
 
 
 
 
Les Grenoblois volontaires pourront ainsi entamer la réflexion sur ces futurs conseils citoyens au sein de groupes de travail. La première séance, qui se déroulera dès ce samedi 27 septembre, de 10 heures à 13 h 30 à l’hôtel de ville, sera animée par l’association Aequitaz, notamment organisatrice d’ateliers citoyens avec des collectivités.
 
Les élus grenoblois en lien avec la démocratie locale se défendent de vouloir interférer dans les décisions qui seront prises par les groupes de travail sur les conseils citoyens indépendants. © Paul Turenne - placegrenet.fr

Les élus grenoblois se défendent de vouloir interférer dans les décisions qui seront prises par les groupes de travail sur les conseils citoyens indépendants. © Paul Turenne – placegrenet.fr

 
 
 

Démarrage effectif en 2015

 
 
La réflexion se poursuivra ensuite jusqu’au 25 octobre par un cycle de rencontres dans les secteurs, avec des groupes de travail ouverts à tous. « Ce sera aux citoyens eux-mêmes d’élaborer des scénarios, précise Pascal Clouaire. Ils devront ainsi décider de la façon dont fonctionneront ces conseils citoyens, que ce soit au niveau des moyens alloués, de l’indépendance vis-à-vis de la municipalité, de leur organisation et, pour finir, de la manière dont seront articulées les politiques de la ville. »
 
Ces propositions seront alors préparés le 25 octobre en vue de leur présentation aux assises citoyennes, les 7 et 8 novembre prochains. « Tous les citoyens engagés pourront ainsi faire part de leurs scénarios pour pouvoir les travailler en groupes plus restreints. » Point d’orgue de cette vaste campagne de co-construction : le conseil municipal de janvier 2015, au cours duquel devrait être votée la délibération sur la création et le fonctionnement des fameux conseils citoyens.
 
« Tout n’est pas fixé dans le marbre », tient cependant à préciser Pascal Clouaire, comme pour couper l’herbe sous le pied à d’éventuelles critiques à venir. « Des réaménagements pourront être nécessaires, en fonction des retours du terrain que nous aurons. »
 
 
Paul Turenne
 
 
 
Attention ! Pour participer aux groupes de travail ce 27 septembre, il est nécessaire de s’inscrire au préalable via l’adresse mail democratie-locale [at] grenoble.fr ou par téléphone au 04 76 76 38 83.
 
Tous les Grenoblois souhaitant participer en amont des assises peuvent également envoyer leur contribution écrite sur ce même courriel avant la fin octobre.

 

 

 

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
2545 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.